dimanche 23 août 2015

La face cachée de Margo - John Green


389 pages ---- 15.99€ ---- Sortie en Septembre 2009
Lu le: 14.08.2015
Note: 2.5/5

                    Quentin est amoureux depuis toujours de sa voisine, Margo Roth Spiegelman. Cette dernière débarque à la fenêtre de sa chambre un soir pour accomplir 11 missions et faire vivre à Quentin -à qui elle n’a plus parler depuis qu’ils sont au lycée-, une nuit pleine d’aventure. Suite à cela, Margo disparaît et Quentin décide de se lancer à sa recherche, suivant les divers indices que la mystérieuse Margo à laisser sur son passage.


                   J’ai eu beaucoup de mal à lire et à me plonger dans ce roman. La partie où Margo était présente dans le livre n’était pour moi pas la plus intéressante. L’investigation menée par Quentin est la partie la plus captivante. Entre mystère et psychologie ce roman nous fait comprendre qu’il y a une énorme différence entre l’image que l’on peut se faire d’une personne et la personne en elle-même. Voilà l’idée principale que j’ai retenue de ce livre. «  Personne ne s’intéresse vraiment au chose importante » Cette citation du roman qui est également sur la quatrième de couverture nous met sur la piste.
                  En effet, dans le roman Quentin est amoureux de Margo,  il se rend compte au fil de ses recherches qu’il ne fantasme pas sur la vraie Margo,  mais sur l’image qu’il a pu se faire d’elle. C’est de cette image-là, de cette Margo-là, à laquelle je me suis plus ou moins intéressé. Même si je préfère le personnage de Quentin qui petit à petit sort des sentiers battu pour retrouver l’objet de son fantasme. L’originalité de John Green fait à nouvelle fois ses preuves notamment avec les amis de notre protagoniste. Cependant, après lecture du roman, je ne suis pas certaine d’aller voir la version cinématographie. J’ai eu du mal à m’imprégner de l’histoire. J’ai tenu à lire le roman avant d’aller le voir le film mais je ne pense pas aller le voir finalement.


                 Ce roman à la fois léger et drôle, mais aussi émouvant et touchant. Lorsque l’on voit toutes les ressources qu’utilise Quentin pour retrouver sa belle. Si vous recherchez un roman drôle et léger je vous le recommande.

+ : roman original
- : description un peu trop présente par certains moments.

Pour une nuit avec toi - Gayle Forman



Note: 3.5/5
88 pages traduit par Renaud Bombard (Ebook)


              Cette suite et fin de la triologie de Gayle Forman est une suite pour les curieux. Et comme je suis curieuse je l’ai forcement lu. Cette petite suite que nous offre l’auteure est disponible seulement en format numérique pour 0.99€.


               Et elle est aussi légère que les deux précédents opus. Lu en à peine une heure « Pour une nuit avec toi », petit par sa taille (88 pages), il garde les bases de ses prédécesseurs. Notamment Shakespeare qui est moins présent mais il y a toujours le même fil conducteur.


               Willem et Alysson se retrouve enfin et une rencontre avec l’ensemble des protagonistes est effectuée. Et J’ai adoré tout simplement et les amoureux peuvent enfin construire un avenir et des projets communs.


                Je recommande cet opus mais seulement si vous êtes très curieux. Ce cadeau de l’auteure n’est pas très approfondi, il n’y a pas de projection de leur histoire durant une année entière cela se résume à deux ou trois jours et pour ma part c’est très bien comme ça.


: lecture légère, aucune description à la rallonge, happy end.

- : peut-être trop court pour certains. Ou décevoir des personnes qui pouvaient se contenter de la fin qu’offre le deuxième opus.

Pour un an avec toi – Gayle Forman


Pour un an avec toi – Gayle Forman


548 pages (ebook) ---- 10.99€ ---- Sortie le 19 Juin 2014
Lu le: 12.08.2015
Note: 3/5
 « Je ne suis pas certain qu’il soit possible d’aimer quelque chose et, simultanément, de le garder en sécurité. Aimer quelqu’un est en soi un acte terriblement dangereux. Et pourtant l’amour, c’est là où l’on est vraiment en sécurité. »

                     Quand j’ai commencé à lire la suite de « Pour un jour avec toi », je n’avais qu’une envie arrivée à la fin du livre pour les retrouvailles de nos deux personnages et pour voir de quelle manière les faits seront relatés dans un point de vue différent et typiquement masculin. Dans ce tome 2, nous sommes donc dans la tête de Willem, nous le suivons dans son périple entre sa recherche de « loulou » et son envie de se sentir enfin chez lui. Il renoue des liens avec sa mère, rencontre de nouvelle personne et trouve enfin sa voie.


                   Ce livre n’étant plus commercialisé j’ai acheté la version numérique du bouquin. Une première en soit car j’aime avoir le livre à proprement dit entre les mains. Quelques fautes de frappes sont visibles, sinon le style de l’auteur reste toujours aussi léger et agréable à lire.


                Notre personnage principal vagabonde toujours autant allant du Mexique, à l’Inde en passant par Amsterdam et la France. Dans ce deuxième opus, Shakespeare nous accompagne toujours et guide notre héros. En effet, ce dernier se retrouvera et trouvera sa voie en jouant le rôle d’Orlando. A l’instar d’alysson qui s’était redécouverte dans le rôle de rosalinde. On sent Willem perdu et amoureux ce qui est original dans le sens où peu de livre traite de l’amour avec autant de réalisme et surtout vue du point de vue d’un homme. La description des sentiments humains dans cet opus et dans le précédent ne sont pas exagérer et touche un certain réalisme qui m’ont beaucoup plu. Tous ses petits détails ont su me tenir en haleine jusqu’aux retrouvailles tant attendu. La fin du tome 2 rejoint celle du tome 1. Donc comme le premier livre « pour un jour avec toi » ,le tome 2 « pour un an avec toi » qui est tout aussi construit, réaliste et évocateur d’une réflexion sur soi-même que le premier. Même si j’ai eu plus de mal, à me coller à la peau du personnage et à m’attacher à Willem qui est touchant à sa manière. J’ai ressenti des petits moments de lâcheté de la part de Willem, son passé de don juan sans cœur et son comportement avec ana Lucia mon convaincue de la crédibilité de l’histoire et de ses sentiments envers loulou. Et j’ai trouvais ça touchant.


              Je recommande ce livre même si j’ai peut-être moins accroché qu’au premier tome, mais cet opus nous permet de comprendre la finalité de l’histoire et rends le final plus beau. Donc je le recommande malgré les points évoqués précédemment.


+ : lecture simple et agréable. On se prend assez facilement dans l’histoire.

- : fautes de frappes. N’est plus commercialisé.


Pour un jour avec toi - Gayle Forman


Pour un jour avec toi - Gayle Forman

396 pages ---- 7€ ---- Sortie en Juin 2014
Lu le: 11.08.2015
Note: 4/5

" - ça c'est être amoureux, poursuit-il en s'emparant de mon autre poignet, celui où il y a ma montre.
Il déplace le bracelet jusqu’à qu'il trouve ce qu'il cherche. A nouveau, il lèche son pouce. Mais cette fois-ci , il le frotte sur ma tâche de naissance, de plus en plus fort, comme s'il cherchait à l'effacer.
Je retire mon bras et m'efforce de plaisanter.
- Etre amoureux, c'est une tâche de naissance?
[...]
- C'est quelque chose qui ne disparaît jamais même si on fait tout pour."



          C’est l’histoire de la sage et timide alysson qui durant un « voyage culture et jeunesse », rencontra Willem un acteur atypique qui fait de sa vie une route parsemé d’accident qui le guide. Ce dernier va faire découvrir un nouvel aspect d’alysson prénommée pour l’occasion loulou. Rencontré par accident à Londres Willem propose à Alysson de le suivre pour un jour à Paris. Ce qu’elle fait animer par des sentiments nouveaux. Mais le lendemain matin Willem n’est plus là… Alysson va se perdre elle-même et découvrir réellement qui elle est au fil de l’année qui va suivre.

          Dans ce livre de poche Gayle Forman nous ouvre une réflexion intime sur la vie et les « accidents » dites de la vie. Dans cette reconnaissance de soi-même à un moment assez charnu de la vie d’alysson (entrée en fac, premier chagrin d’amour,…) on pourrait croire à un roman d’amour pur et simple. Mais Gayle forman nous amène à reconsidérer certains aspects de la vie, de nous-même tout en nous attachant au personnage d’alysson. Nous la voyons évoluer et enfin devenir elle-même.

         Shakespeare nous accompagne tout au long du roman, « être ou ne pas être » n’est peut pas la bonne question qu’il faut se poser. Voilà la réflexion que nous apporte cet ouvrage dès la première page. « Pour un jour avec toi » résume parfaitement le jour à Paris où avec Willem notre personnage principal va se redécouvrir. Cette histoire attachante nous fait vivre ce que nous avons tous vécu un jour « le premier chagrin d’amour ». Alysson chute et a du mal à se relever, mais quand cette dernière se relève et elle renaît grâce à un cours sur Shakespeare. Le dramaturge connu de tous pour ses œuvres et son talent accompagne Alysson dans cette redécouverte d’elle-même, comparant cette dernière à Rosalinde. Cette approche est très bien trouver car le personnage principal est une Rosalinde des temps modernes. Luttant contre ses souvenirs, tentant de reprendre pied alysson passera par diverses phases qui au final lui seront bénéfiques. Une remise en question et une approche psychologique simple et douce à lire, dans un style très fluide et accrocheur, ce roman nous amène de Londres, à Paris en passant par Boston et New-York. Redécouvrant un Paris romantique et romanesque, Gayle forman a su nous amener dans ce voyage initiatique sur la découverte de soi-même. Tout en gardant l’intrigue principale concernant le mystère qui entoure Willem.

        Je recommande ce roman qui vous fait passer du rire aux larmes avec une facilité déconcertante. Qui apporte une réflexion légère sur la vie dans sa globalité. Etre acteur et non spectateur de sa vie c’est l’idée qui s’est imprégné en moi lors de ma lecture.

+ : la couverture est approprié dans le sens où la description physique d’alysson correspond à la jeune femme sur la couverture. Le style est léger, les descriptions ne sont pas étouffantes et à rallonge.
- : /

A découvert par hasard car je l’ignorer que ce livre est en fait le premier d’une trilogie, comment vous dire que je vais vite les acheter. ^^